Développées aux États-Unis au début du 20ème siècle, les comédies musicales mêlent chant, danse et comédie. Les plus connues sont Américaines ; « West Side Story », « Marry Poppins », « Singin’In The Rain », « The sound of Music », « Chicago », « Grease », « Footloose »,« Dirty Dancing » et pleins d’autres… Les studios Disney ont réinventé le genre des films musicaux, avec « La Belle et la Bête », « Le Roi lion », « Aladdin » ou plus récemment « La Reine des Neiges », adaptés par la suite à Broadway, capitale des “Musicals”. En France, c’est avec « Starmania », « Notre Dame de Paris », « Roméo et Juliette »… que les comédies musicales deviennent populaires ! Les artistes pratiquant la comédie musicale sont très polyvalents, puisqu’ils doivent allier chant, danse et théâtre.

Le chant et la musique différencient la comédie musicale au théâtre… A partir des années 1910 les musicals « abandonnent » le genre classique pour ajouter de nouveaux styles comme le Jazz. C’est à partir des années 80 que les plus grands succès de Broadway sont dévoilés au grand plublic et Londres devient la capitale européenne des comédies musicales avec « Cats » et « The Phantom of the Opera ». A la fin des années 90 les producteurs comprennent que les spectacles peuvent raconter des histoires grâce à de grands tubes, c’est le cas de « Mamma Mia! » reprenant les plus grands succès du groupe ABBA !